Au service de toutes les réussites

Journalistes

Le CNED et les learning analytics

Les données au service de l’individualisation de la formation

Dans le cadre de ses travaux sur les traces d’apprentissage, le CNED établit un contrat de collaboration avec le LORIA,  laboratoire lorrain de recherche en informatique et ses applications, pour financer une thèse de recherche sur les learning analytics.

Chaque année, le CNED forme près de 240 000 inscrits générant ainsi de nombreuses traces numériques : données d’audience ou de connexion aux outils mis à la disposition des utilisateurs sur les plateformes du CNED et données liées à l’auto-apprentissage. Elles reflètent l’activité de chaque apprenant, et notamment ses difficultés et ses acquis.

Afin de favoriser l’exploitation des learning analytics pour améliorer l’efficacité des dispositifs d’apprentissage, le  CNED vient de s’associer avec le Loria, laboratoire lorrain de recherche en informatique et ses applications. Cette unité mixte de recherche  commune à plusieurs établissements (CNRS, Inria et université de Lorraine)  a pour mission la recherche fondamentale et appliquée en sciences informatiques et ce, depuis sa création, en 1997.

A cet effet, un contrat de recherche a été signé le 29 octobre dernier entre Michel Reverchon-Billot, Directeur général du CNED et Pierre Mutzenhardt, Président de l’Université de Lorraine. Il concrétise le financement par le CNED d’une thèse d’une durée de 3 ans, à compter du 1er novembre 2018.

Le sujet  « Analyse prédictive et prescriptive des données d'apprentissage, en situation d'enseignement à distance » permettra à la doctorante retenue de concevoir des modèles et algorithmes pour constituer des outils de reporting à destination des enseignants. Le but est d’anticiper le décrochage et plus largement d’identifier les difficultés des apprenants, quand il est encore possible d'agir (analyse prédictive), voire de proposer des solutions correctives adaptées à mettre en place (analyse prescriptive).

L’objectif pédagogique poursuivi est ainsi de favoriser la compréhension des mécanismes d’apprentissage et d’en améliorer la qualité et l’efficacité mais également de renforcer la relation entre l’enseignant du CNED et l’apprenant en suivant sa progression individuelle et en l’étayant au moment opportun.

Les learning analytics peuvent se définir comme les méthodes et outils d’analyse des données massives issues des apprentissages en ligne.

Le reporting consiste à collecter des données à partir de différentes sources et les présenter de manière compréhensible afin qu’elles soient prêtes à être analysées.

 

L’Université de Lorraine
L’Université de Lorraine est un établissement public d’enseignement supérieur composé de 10 pôles scientifiques rassemblant 60 laboratoires et de 9 collégiums réunissant 47 composantes de formation dont 11 écoles d’ingénieurs. Elle compte près de 7 000 personnels et accueille chaque année plus de 60 000 étudiants. Retrouvez toute l’actu de l’UL sur factuel.univ-lorraine.fr et sur theconversation.com/institutions/universite-de-lorraine

Le Loria
Le Loria, Laboratoire lorrain de Recherche en Informatique et ses Applications est une Unité Mixte de Recherche (UMR 7503), commune à plusieurs établissements : le CNRS, l’Université de Lorraine et Inria. Notre recherche est menée au sein de 28 équipes structurées en 5 départements, dont 15 sont communes avec Inria, représentant un total de plus de 400 personnes. Le Loria est un des plus grands laboratoires de la région lorraine. En savoir plus : www.loria.fr