Elena, professeur de musique

Équipe éditoriale CNED

25/04/2022

Elena a repris ses études pour obtenir son CAPES de musique

Elena Kozyr est ukrainienne. À 40 ans, elle a choisi de préparer le concours du CAPES d'éducation musicale et chant choral avec le CNED. Bien lui en a pris, puisqu'elle l'a obtenu et est désormais enseignante en collège.

Elle ambitionne de passer l'agrégation dans quelques années.

 

Elena, pouvez-vous nous préciser votre parcours d’études ?

Je viens de l'école supérieure de musique de Kiev, dans laquelle j'ai suivi le parcours complet, soit 6 ans d’études.

 

Quelle formation avez-vous suivi au CNED ?

Quelques années après mon arrivée en France, j’ai tenté une première fois de passer le concours en 2019. J’étais admissible, mais la crise sanitaire a fait que la deuxième partie du concours a été annulée. Seuls les 20 premiers candidats ont été admis directement, ce qui n'était pas mon cas.

J'ai donc dû repartir de zéro l'année suivante. Pour ce faire, j’ai décidé de me donner un maximum de chances et me suis inscrite à la formation avec le CNED pour cette raison.

Pourquoi avoir fait le choix du CNED et de la formation à distance ?

J'élève seule mes deux enfants mineurs, l'enseignement à distance était la meilleure opportunité pour moi.

 

Comment s’organisaient vos journées de travail ?

J’ai énormément travaillé pendant l’été à partir des cours du CNED et des éléments que j'avais conservé de l'année précédente. Durant la période scolaire, je me suis consacrée à la formation au minimum 1 h par jour pendant toute l'année scolaire et jusqu'au concours.

Le fait que j'ai été admissible l'année précédente a pu m'aider également, ayant une bonne connaissance des épreuves, je savais à quoi m'attendre et ai donc pu optimiser au mieux mes révisions.

 

Quel genre de difficultés avez-vous pu rencontrer ?

J’ai trouvé la navigation sur le site de formation plutôt difficile, j'avais du mal à m'orienter et ne trouvais pas l'aide nécessaire.

Par exemple, j'ai découvert par hasard à la toute fin de la formation que les formateurs commentent systématiquement les travaux rendus. J’étais persuadée que les notes étaient données sans piste d’amélioration pour les futurs devoirs.

J'aurais vraiment pu mieux profiter des conseils si j'avais été correctement informée du fonctionnement du site depuis le début. 

 

Quels sont vos projets professionnels actuels et futurs ?

Je compte approfondir mes connaissances en anglais pour pouvoir enseigner ma matière en parcours européen au collège.

Par ailleurs, je vais sans doute tenter l’agrégation dans quelque temps.

Ces témoignages peuvent également vous intéresser

Une reprise d'études brillante

Johnny Luchez, devenu enseignant après avoir quitté l'école avec un BEP.

26/07/2019

Sonia a obtenu l'agrégation externe d'anglais

Se replonger dans les études après plusieurs années dans le bain professionnel peut sembler compliqué. Grâce au CNED, Sonia a pu travailler chez elle, à son propre rythme.

06/06/2019

Sophie, 37 ans, professeure des écoles

Après avoir créé sa société, Sophie a tout quitté pour réaliser son rêve : devenir enseignante

20/07/2016