Le programme d'investissements d'avenir du CNED

Un programme ambitieux

Dans le cadre du Programme d’investissements d’avenir (PIA) engagé par l’État, le CNED a signé avec la Caisse des dépôts et consignations une convention de financement avec pour ambition de :

  • mettre en œuvre des innovations technologiques adaptées au domaine de l'éducation ;
  • enrichir l’expérience d’apprentissage et l’expérience utilisateur ;
  • renforcer le positionnement du CNED dans le domaine de l’enseignement à distance et comme partenaire du présentiel.

Découvrez les premières actions et les projets engagés par l'établissement pour mener à bien ces nouveaux enjeux.

À la une

Découvrez les dernières actualités relatives au programme d'investissements d'avenir du CNED.

L'empreinte mémorielle

Une solution pour un maintien durable des connaissances acquises

17/03/2022

Podcast DG Ludomag

Le directeur général du CNED en Podcast sur Ludomag

Michel Reverchon-Billot évoque l'adaptation nécessaire des services et des technologies

09/02/2022

L'innovation au service des apprenants

Améliorer l'efficacité de l'apprentissage à distance, c'est mettre en place une démarche d'innovation orientée vers les besoins des apprenants en proposant des dispositifs personnalisés.

Les projets engagés

L’empreinte mémorielle vise la mémorisation des notions essentielles d’un cours sur le long terme grâce à l’association des sciences cognitives et d'une solution technologique. L’élève reçoit des rappels personnalisés sur son smartphone pour favoriser la mémorisation de ses cours. En savoir plus.

Les parcours adaptatifs, basés sur les neurosciences & l’intelligence artificielle, permettront aux élèves de bénéficier de parcours individualisés selon le niveau de progression dans les apprentissages.

L'entrainement à l'oral offre la possibilité de s’enregistrer, s’entrainer, s’observer et analyser sa performance, faire évoluer ses compétences à l’oral en autonomie avec des grilles d’auto-évaluation rédigées par des enseignants. Il est mis en place dans le cadre du Grand Oral pour permettre l’entrainement autonome des élèves à cette épreuve.

L'apprentissage collaboratif entre pairs, une solution qui permet une lecture enrichie avec la possibilité, entre autres, de surligner, de créer des notes de lecture, de commenter et de collaborer entre pairs.

L'évolution des services et des outils de l’enseignement à distance

Proposer des alternatives innovantes aux élèves pour offrir un enseignement et des modalités à distance de valeur équivalente à un cursus en présentiel.

Les projets engagés

La surveillance d'examens à distance permet aux élèves éloignés de passer leurs examens dans le cadre des exigences réglementaires.

La diffusion par téléphone mobile est adaptée à des phases d’apprentissage de courte durée basée sur une interactivité permanente. ​Deux expérimentations sont en cours, la première sur l'écriture et la lecture de contenus interactifs et la seconde sur la mise en œuvre d'une application mobile de révision scolaire.

L'exploitation des données d'apprentissage rend possible une modélisation crédible des comportements d’apprentissage et permet une approche prédictive réaliste. ​​Ces analyses doivent servir à l’adaptation des parcours de formation. À cet effet, plusieurs projets sont menés en parallèle : l'initialisation d'une gouvernance de la donnée au CNED, un travail de recherche scientifique autour des traces d'apprentissage et la mise en place d'un assistant virtuel intelligent pour les élèves.

La dématérialisation des évaluations permet d'optimiser le traitement et la numérisation des copies papiers des élèves nécessaire à la mise en œuvre de la correction.

Une nécessaire transformation en réponse aux enjeux

Les travaux menés dans le cadre du PIA, pour s'inscrire encore plus durablement dans l’ère du numérique éducatif utile, induisent de nécessaires transformations.

La consolidation des infrastructures techniques du CNED pour répondre aux enjeux liés à l’implémentation des technologies actuelles et à venir.

L'échange avec les collectivités territoriales et les académies pour initier des projets de formations articulés entre présentiel et enseignement à distance afin de répondre aux enjeux d’équité territoriale et d’égal accès à l’enseignement.

La structuration de l'École d’ingénierie de la formation à distance (Eifad)  autour d'une équipe élargie dont l’objectif est la création de parcours certifiants sur l’ingénierie de la formation à distance et sur les modalités d’accompagnement à destination des acteurs de la formation à distance.