Michel Reverchon-Billot directeur général du CNED - Education à distance adapter sans cesse ses propositions et les technologies

Michel Reverchon-Billot, directeur général, en Podcast sur Ludomag

CNED

09/03/2022

Interview de Michel Reverchon-Billot, directeur général du CNED pour Ludomag " il faut sans cesse renouveler ses services et les technologies pour répondre aux défis numériques".

Extrait

Etre poussé au quotidien dans un mouvement d’innovation et de projets qui permettent au CNED d’être sans cesse capable de répondre aux défis qu’imposent les transformations du monde de l’éducation en grande partie à cause du numérique.

On parle souvent du CNED comme d’un outil du ministère en capacité de traiter à la fois des situations d’urgence ou complexes (pays lointains, conflits, etc.), mais également d’affronter progressivement la problématique de massification pour servir les apprentissages des élèves, Michel Reverchon-Billot nous présente la démarche du CNED en la matière, sa façon d’affronter ces évolutions technologiques.

En matière d’innovation, on sait souvent qu’il y a des phénomènes de mode, mais aussi des mouvements de fonds qui promettent des évolutions intéressantes pour mieux servir les apprentissages dont on parlait auparavant , on parle bien entendu d’Intelligence Artificielle, de sciences cognitives,  et de toutes ces techniques qui pourront servir ce dessein, mais concrètement en situation d’apprentissage comment cela se traduit-il ? Du coaching, des parcours adaptatifs ? Le directeur général du CNED évoque avec nous quelques projets réalisés au CNED comme l’auto-entraînement à l’oral, l’empreinte mémorielle, les parcours adaptatifs, etc.

Pour terminer, dans ce vaste mouvement d’évolution vers des applications de plus en plus « évoluées » empreintes de technologies et d’innovation qui touchent souvent aux neurosciences, on imagine que pour le leader français de l’apprentissage à distance qu’est le CNED, les questions d’évaluation, de validation des compétences acquises en ligne,  sont une préoccupation.

 

Commentaires

Aucun commentaire n'a été publié sur cet article