Florence a réussi le CAP esthétique, cosmétique et parfumerie

Équipe éditoriale CNED

25/11/2022

À 32 ans, Florence a décidé de suivre une nouvelle voie en s’inscrivant au CAP esthétique, cosmétique et parfumerie proposé par le CNED.

Florence vie en Polynésie française. Elle suit d’abord un cursus scientifique au lycée, s’oriente ensuite vers un BTS électrotechnique et une licence en énergie renouvelable avant d’entamer une carrière d’électrotechnicienne dans l’hydroélectricité. Elle est salariée lorsque son nouveau projet professionnel prend forme. Le CAP qu’elle souhaite préparer s’étalant sur une période de 12 mois, la formation à distance lui semble la modalité la plus adaptée.

Une inscrite séduite par la méthode CNED

Je pouvais suivre les cours de chez moi, le soir après le travail et à mon rythme surtout. J’ai choisi le CNED car c’est une école reconnue au niveau national et reconnue ici aussi en Polynésie.

Suivre une formation via le CNED, c’est l’assurance de travailler où l’on veut, quand on veut, à son rythme et bien accompagné. Mais Florence l’assure, cela demande aussi beaucoup de motivation et d’autodiscipline.

Au cours de son année de CAP, elle cumule emploi du temps professionnel de 7h à 15h puis stage en institut de beauté de 15h à 18h et enfin cours à la maison jusqu’à 21h. Autant dire que la fatigue se fait très vite sentir.

L’organisation comme clé de la réussite

Pour obtenir son certificat d’aptitude professionnel malgré un emploi du temps bien chargé, Florence a dû s’organiser emploi du temps et s’y tenir. Il lui a aussi fallu faire preuve d’une grande force de caractère, de motivation et de courage.

Il faut tenir bon et s’astreindre à une discipline stricte, se dire « de telle à telle heure je me consacre aux cours, je laisse mon téléphone loin de moi et je reste concentré.

Aujourd’hui, Florence ne regrette pas du tout son choix. Cette expérience au CNED lui a permis de faire mûrir son projet de vie. Elle a d’ailleurs entamé les démarches pour ouvrir un institut de beauté. Pour le moment, elle a fait le choix de rester salariée, tout en conservant cette activité complémentaire, jusqu’au jour où elle pourra enfin voler de ses propres ailes.

Vous souhaitez retrouver les astuces beauté de Florence, rendez-vous sur sa page Facebook, son compte TikTok ou sa chaine YouTube.

Ces articles peuvent vous intéresser ...

Saskia Mazeau

Saskia est passée de secrétaire dans une carrosserie à nounou

14/01/2022

Une fleuriste heureuse grâce au CNED

À 58 ans, Gisèle s’est lancée dans une formation approfondie pour devenir fleuriste

11/07/2022

CAP : ouverture des inscriptions à l’examen session 2023

Les inscriptions à l'examen ouvrent habituellement en novembre

07/09/2022