Blandine est devenue professeur des écoles

Équipe éditoriale CNED

13/09/2022

À 41 ans, Blandine est professeure des écoles stagiaire.

Diplômée de l’Institut d’études politiques de Grenoble et titulaire d’un master en management du secteur social, elle travaille d’abord dans la fonction publique territoriale pendant une quinzaine d’années avant d’entamer sa reconversion pour devenir professeure des écoles.

Se préparer à distance, oui mais accompagné

En 2021, elle s’inscrit à la préparation au Concours de recrutement des professeurs des écoles (CRPE) proposée par le CNED après avoir sollicité une disponibilité pour préparer le concours.

Je souhaitais préparer le concours par moi-même. Mais il m’est vite apparu que je ne pourrai pas me contenter d’une autoformation avec les manuels trouvés dans le commerce.

Pour Blandine, le fait que le CNED soit un établissement public est un gage de sérieux. Sûre de la qualité et de l’adéquation des contenus de formation avec les attendus du concours, elle décide de faire confiance au CNED. Elle l’avoue, l’argument financier a participé à sa prise de décision, la préparation au concours du CNED étant moins chère que d’autres préparations de structures privées.

J’ai commencé la formation un peu tardivement, fin octobre. Ayant bénéficiée d’une disponibilité de mon emploi, je travaillais essentiellement la journée quand mes enfants étaient à l’école, entre 4 à 6 heures par jour. Il m’arrivait de travailler le soir, mais plutôt pour lire les contributions sur le réseau, visionner des vidéos ou lire des articles conseillés par les formateurs.

La préparation au concours, une course d’endurance

Au début, Blandine est très motivée et s’investit beaucoup. Garder le rythme et la motivation sur plusieurs mois ne sera en revanche pas simple. Elle choisit donc de planifier et d’organiser ses révisions, de s’octroyer des temps de repos, afin de conserver motivation et plaisir d’apprendre.

Je pense que l’organisation personnelle est la clé de la réussite. Dans les périodes où j’avais tendance à décrocher, je me suis remotivée en mettant l’accent sur les matières que j’aimais. Le fait d’avoir pu faire des stages d’observation en école m’a aussi permis de repartir de l’avant.

Concernant les contenus proposés par le CNED pour la préparation au concours, Blandine est vraiment satisfaite. Très complets et variés, les supports sont pertinents. Elle le sait, elle n’aura pas le temps nécessaire pour analyser à 100 % les contenus. C’est pourquoi, elle prend le temps d’analyser ses forces et ses faiblesses, de se préparer des plans de travail adaptés, afin d’optimiser sa préparation.

Ce qui est certain, c’est que cette préparation et les contenus de formation me servent déjà beaucoup pour cette année d’alternance entre formation et responsabilités en classe ! Bien sûr, la première rentrée est angoissante, mais je pense que globalement j’étais assez bien préparée. Et je n’ai pas noté de décalage avec mes autres collègues stagiaires qui avaient opté pour d'autres préparations.

Blandine espère à présent continuer sur sa lancée et être titularisée. Le CNED lui souhaite, ainsi qu’à tous les personnels de l’Éducation nationale, une belle rentrée scolaire 2022-2023.

Ces témoignages peuvent vous intéresser...

Solen, sur les bancs de l'école

Solen Thèze a obtenu le concours du CRPE grâce à la préparation CNED

08/12/2020

Grégory, un ingénieur devenu professeur des écoles

A 52 ans, Grégory entreprend sa reconversion professionnelle pour devenir professeur des écoles (CRPE)

09/06/2022

Clémentine, une reconversion réussie avec la prépa CRPE

Un projet de reconversion devenu réalité grâce à la préparation au CRPE proposée par le CNED

09/06/2022