Lydie, une inscrite ravie de sa préparation au CRPE

Équipe éditoriale CNED

25/11/2022

Lydie était responsable Marketing, Communication et Projets quand elle a décidé à 49 ans de se consacrer pleinement à son projet : devenir professeure des écoles.

Préparer le concours avec le CNED

Lydie a quitté les bancs de l’université en 1995 avec une maîtrise de Sciences Économiques. En 2021, après plus de 25 ans d’activité professionnelle, elle se lance un nouveau challenge, devenir professeure des écoles. Pour se préparer au concours, la formation à distance coche tous les critères chers à Lydie : autonomie dans la gestion de son emploi du temps, absence de contrainte de transport, gain de temps, flexibilité des apprentissages, etc.

La réputation du CNED, spécialiste de la formation à distance, sa notoriété aussi, mais surtout son référencement sur le site officiel d'information et d'accompagnement des professionnels de l'éducation Eduscol.education.fr, tout cela encourage Lydie à choisir l’établissement public pour préparer le concours de recrutement de professeur des écoles.

Je m’étais fixée des contraintes horaires du lundi au samedi, afin de rester régulière et assidue.

Le bon réflexe, c’est de commencer sa formation par la mise en place d’un planning intégrant l’ensemble des matières, y compris la préparation aux oraux. C’est d’ailleurs l’une des recommandations du CNED. Mais très vite, Lydie revoit son emploi du temps pour l’adapter aux entrainements, riches et nombreux, transmis sur la plateforme d’apprentissage.

Pour chaque production à rendre, j’essayais de prévoir quelques jours pour m’imprégner du cours et des leçons, lire l’ensemble des documents mis à notre disposition et rendre des travaux relativement aboutis. Cela m’a permis de boucler l’ensemble du programme en me donnant un certain rythme.

Mais se former à distance n’est pas toujours simple. Lorsque l’échéance était encore lointaine, la tentation de remettre au lendemain est forte. Heureusement pour Lydie, les formateurs du CNED l’alertent très rapidement de la charge de travail conséquente que représente cette préparation au concours, son exigence, et le le marathon dans lequel elle s’était engagée.

J’ai eu l’impression d’avoir couru un marathon.

Tenir le rythme sur la durée, notamment après les épreuves écrites se révèle compliqué. Pour s’aérer l’esprit, se vider la tête et décompresser, elle essaie de s’astreindre à la pratique d’une activité sportive. Mais ce qui l’a aidé en définitive, ce sont les tuteurs et professeurs du CNED, toujours présents pour la remobiliser, lui donner envie de s’accrocher, de persévérer et d’y croire.

Les formateurs du CNED sont de vrais professionnels, qui connaissent toutes les facettes du métier pour lequel nous sommes formés. L’organisation des cours, les moyens mis en place nous donnent un sentiment de collectif, très utile pour briser la solitude qui peut s’installer parfois.

Suivre scrupuleusement tous les conseils qui lui ont été donnés, se fixer un rythme de travail, rester assidue en toutes circonstances, tout cela a permis à Lydie d’obtenir son concours dès la première année et de commencer son nouveau métier de professeur des écoles à la rentrée 2022.

Je suis convaincue que je n’y serais pas parvenue sans l’accompagnement du CNED.

Ces articles peuvent vous intéresser ...

CRPE 2023 : les dates clefs

Ne manquez pas les dates d’inscription au concours !

23/09/2022

Une préparation CRPE réussie avec le CNED

Tiphaine a obtenu son concours de recrutement de professeurs des écoles

17/10/2022

Une professeure des écoles qui a sa carte de fidélité au CNED

Liliane, habituée du CNED, a choisit de préparer le CRPE

28/09/2022