Suivre un cursus étranger en continuant une scolarité française

Équipe éditoriale CNED

08/11/2022

Alexa suit à la fois le cursus US et certaines matières en français

Isabelle vit aux États-Unis où elle travaille en tant que free-lance. Sa fille de 7 ans, Alexa, y est scolarisée dans une école Montessori AMI locale et suit donc un parcours scolaire US. Afin qu'elle ne perde pas les bases de la scolarité française, Isabelle a décidé que sa fille suivrait également les cours en français du pack Scolarité Complémentaire Internationale.

 Cette offre du CNED permet aux enfants de suivre, en parallèle de leur scolarité dans le système scolaire du pays de résidence (c'est-à-dire hors établissements français homologués), une formation à distance allégée en français, autour de 3 matières fondamentales. Cette formule est idéale pour favoriser l’expatriation : ainsi, plus de problème pour s'installer dans une ville où il n’y a pas de lycée français. En se concentrant sur les matières fondamentales, ce dispositif offre un enseignement mieux adapté à la réalité des élèves et est assurément moins contraignant qu’une double scolarisation complète.

Isabelle cherchait une méthode pour qu'Alexa puisse commencer, à la maison, les bases de la lecture et de l’écriture en français. C'est en se renseignant sur un groupe Facebook de français vivant aux États-Unis qu'elle a vu que certains membres recommandaient la formation CNED après l'avoir expérimenté avec leurs enfants.

Le cursus est très adapté au développement d’un enfant de cet âge. Alexa a tout de suite bien accroché avec la mise en page et les exercices proposés

Pour Alexa, le programme est simple, elle travaille ses cours du CNED après l’école, le week-end et pendant les vacances ; à la maison ou au café !

Quand elle n’est pas motivée, elle ne fait qu’un exercice et elle rattrape le rythme quand elle est plus disponible. Une fois les modules reçus, Alexa n’a plus qu’à les ouvrir ; et pour penser à les faire régulièrement, de les poser sur une petite table bien en vue avec quelques crayons ! Aujourd'hui, sa maman l'affirme, "le CNED lui a permis de bien développer son niveau d’écriture et de lecture, et aussi une logique de raisonnement."

L'année prochaine, Alexa continuera d’aller à son école Montessori aux États-Unis avec en parallèle le cursus CNED, scolarité internationale niveau CE1.

Ces articles peuvent vous intéresser ...

La classe internationale

Pour ses enfants, Gaëlle a opté pour une scolarité à l'étranger et au CNED

10/09/2019

Autisme et scolarité

Caroline a fait le choix du CNED pour la scolarité de son enfant

06/02/2020

Famille Khal : partir en travaillant

La scolarité à distance est compatible avec à un mode de vie nomade

28/05/2014