Elise, sa reconversion en tant qu’écrivain public

Équipe éditoriale CNED

29/09/2022

Élise est rédactrice indépendante, correctrice et écrivain public. Elle a créé sa micro-entreprise Narrativa.fr, spécialisée dans les prestations de rédaction et de correction suite à sa formation d’écrivain public avec le CNED.

De l’Éducation nationale au métier d’écrivain public

Après l’obtention de son baccalauréat et des études d’économie et de gestion, Élise se tourne vers l’enseignement. Elle réalise sa formation initiale à l’IUFM de Nantes et devient professeur des écoles.

Contrainte de quitter la région parisienne pour le Limousin pour des raisons familiales, elle ne parvient pas à obtenir sa mutation dans l’éducation nationale et décide donc de se réinventer sur le plan professionnel :

Des rencontres, des opportunités, une réflexion sur ce que j’avais vraiment envie de faire m’ont décidée à me tourner vers les métiers de l’écriture. J’ai suivi la formation au métier d’écrivain public au CNED.

Elise travaille alors à mi-temps, élève deux enfants et habite dans une zone isolée des grands centres urbains. Les universités de Paris 3 et de Toulon proposent bien des licences professionnelles formant au métier d’écrivain public, mais ce n’est pas compatible avec sa situation. Elle opte donc pour la formation à distance du CNED, très souple et accessible financièrement.

Se former à son propre rythme

Elise commence sa formation par la lecture des fascicules. Elle revoit ensuite Les contenus sur la plateforme de formation et réalise les exercices proposés. Pour compléter sa formation, elle choisit d’acheter certains livres conseillés dans la bibliographie du CNED et réalise des recherches complémentaires aux fascicules.

Mais elle l’indique, son investissement reste irrégulier et fragmenté :

En fonction de ma disponibilité et de mon inspiration, j’allais parfois très vite, parfois moins… Je pratique beaucoup le travail « fragmenté », je commence, j’arrête, je reprends… cela correspond à ma personnalité et à mon mode de vie. J’adore cette liberté.

Elise a parfois trouvé certains devoirs difficiles, mais n’a jamais rencontré de difficultés insurmontables. Le fait qu’il n’y ait pas de date butoir pour envoyer les travaux peut poser problème à certaines personnes, c’est pourquoi elle rappelle qu’il faut être autonome et organisé pour réussir sa formation.

À présent installée à son compte, Elise développe deux nouveaux services qu’elle souhaite ajouter à son offre : des permanences d’écrivain public en partenariat avec des collectivités ou des associations et la rédaction de récits de vie afin d’aider les gens à écrire leurs mémoires, leur autobiographie. Très satisfaite de sa nouvelle vie professionnelle, elle est la preuve qu’une carrière professionnelle se conjugue au pluriel :

De nos jours, on peut pratiquer plusieurs métiers successifs, c’est en train de devenir la norme. Avec de la motivation et un peu d’organisation, tout le monde peut y arriver.

Retrouvez Elise sur les réseaux sociaux Facebook et Instagram ainsi que sur son site narrativa.fr

Ces témoignages peuvent vous intéresser...

Elise Arbel Molas, de la communication à l'écriture

Découvrez le parcours d'Élise, qui a obtenu la qualification d'écrivain public avec le CNED

20/07/2016

Delphine, écrivain public et assistante indépendante

A 40 ans, Delphine Rouba a su se réorienter pour faire évoluer son activité professionnelle

15/03/2022

Gisèle, à 33 ans elle mène 4 vies par jour

Dix ans après avoir obtenu une maitrise de traduction, Gisèle s'est lancé un nouveau défi : obtenir une licence d'arts plastiques

15/04/2022