Jean-Noël Tronc, nommé Directeur général du CNED

CNED

Sur proposition du ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports et de la ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Jean-Noël TRONC a été nommé, lors du conseil des ministres du 23 mars 2022, Directeur général du CNED à compter du 28 mars 2022.  

Jean-Noël Tronc dispose d’une expérience de dirigeant de premier plan dans les secteurs des technologies, des médias et de la culture, à travers les différentes fonctions qu’il a occupées au sein de l’État et dans le secteur privé, en France et à l’international.  

Il a exercé des responsabilités dans les secteurs des technologies chez Accenture et Orange, dans les médias chez Canal Plus où il a développé l’offre francophone à l’international, notamment en Afrique, en Pologne et au Vietnam, et, dans la culture à la Sacem, qu’il a conduite, pendant dix ans, dans sa transformation. 

Il a également travaillé pour le Parlement européen, au Commissariat général du Plan et comme conseiller du Premier ministre Lionel Jospin pendant 5 ans. 

Les questions d’éducation, d’enseignement supérieur et de formation professionnelle ont été présentes tout au long de son parcours professionnel. En particulier, au sein du cabinet du Premier ministre, Jean-Noël Tronc a supervisé la mise en œuvre du programme d’action gouvernemental pour la société de l’information, dont le développement du numérique dans le secteur éducatif était la première priorité.  

Il a également été membre du Conseil Scientifique de l’Enseignement Scolaire, présidé par Edgard Morin et vice-président du Comité d’experts chargé d’examiner les projets de l’appel à projet « E-Education », lancé dans le cadre du Fonds National pour la Société Numérique (FSN).  

Ces dernières années, il s’est fortement engagé pour l’éducation artistique et culturelle, en soutenant le projet de création de l’Institut National Supérieur de l’Education Artistique et Culturelle à Guingamp et au sein de l’association Orchestres à l’Ecole.  

Dans un livre paru en 2019, "Et si on recommençait par la culture", il avait formulé diverses propositions autour du lien central entre l’éducation et la culture. 

Fils d’enseignante, il a donné des cours à Sciences Po, à HEC et à l’ENA. 

 Je suis très heureux et fier de rejoindre le CNED, acteur majeur de l’éducation et de la formation, au service de l’intérêt général. La pandémie et les périodes de confinement ont considérablement renforcé l’importance de l’enseignement à distance et ont créé une accélération historique dans le déploiement des nouveaux modes d’accès au savoir. 
Le CNED, par sa mission de service public, sa capacité d’innovation, son potentiel international et sa dimension nouvelle d’académie numérique qui le conduit à compléter son rôle d’établissement de substitution par une offre éducative de complémentarité, est au cœur des grands défis des prochaines années : l’égalité d’accès à l’éducation, pour tous et partout, les nouvelles formes de transmission des savoirs, la formation tout au long de la vie. 

Marc-Antoine JAMET :

En tant que président du conseil d’administration du CNED, je salue la nomination de Jean-Noël Tronc au poste de directeur général d’un établissement qui reste incontournable dans le paysage éducatif français.
Prolongeant le travail remarquable effectué par Michel Reverchon-Billot que je remercie, ses différentes expériences professionnelles, dans les secteurs des technologies, des médias, de la culture et de l’éducatif seront certainement profitables au CNED pour l’accompagner dans les défis que posent les crises que nous traversons : hybridation des enseignements, ingénierie à distance, flexibilité, nouveaux usages, innovations technologiques….
Les modes d’apprentissage sont chaque jour plus divers. Structurer l’enseignement et la formation, quelles que soient les distances - géographique, temporelle, culturelle, linguistique, c’est l’ambition même du CNED. Je suis à la disposition de Jean-Noël Tronc, que je connais depuis longtemps, pour poursuivre, avec le comité de direction et les personnels, les transformations, les transitions et les modernisations déjà engagées et faire en sorte que le CNED continue de faire face avec succès aux enjeux de l’avenir.