Au service de toutes les réussites

Journalistes

Signature du contrat d’objectifs et de performance 2019-2022

Jean-Michel Blanquer, ministre de l’éducation nationale et de la jeunesse, Frédérique Vidal, ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, ont signé le 4 avril 2019, avec Michel Reverchon-Billot, directeur général du CNED, le contrat d’objectifs et de performance qui définit la stratégie de l’établissement pour la période 2019-2022.

Avec 80 années d’existence, l’utilité sociale du CNED n’est plus à démontrer. L’établissement permet à ceux qui sont éloignés du système éducatif d’accéder à la formation ou encore à d’autres, en reprise d‘études, d’obtenir une qualification professionnelle. Il offre également à des enseignants en situation difficile de nouvelles perspectives de carrière. Faciliter l’intégration de tous et permettre à chacun de (re)trouver sa place dans la société, voilà finalement la raison d’être du CNED.

Le CNED poursuit sa transformation débutée depuis quelques années, autour de quatre grands axes stratégiques qui vont guider son action pour les quatre ans à venir :

Axe 1 : Renforcer la contribution du CNED à l’action du ministère de l’éducation nationale et de la jeunesse sur l’ensemble de ses politiques éducatives et notamment de sa politique numérique
Mesure phare : positionner le CNED comme une Académie Numérique en capacité d’accompagner à la fois les parcours scolaires atypiques, les établissements du présentiel vers de nouvelles façons d’apprendre et d’enseigner et le développement de la diplomation française au service de la francophonie.

Axe 2 : Faire de la chaine de relation client un levier prioritaire d’amélioration de la qualité de l’offre de formation
Mesure phare : accentuer l’exploitation des données d’apprentissage pour un meilleur service aux usagers. La formation digitale permet de créer des environnements d’apprentissage adaptés aux profils et aux objectifs des apprenants et de proposer une personnalisation des parcours (en fonction des niveaux d’entrée, de la disponibilité des apprenants, de leur niveau d’autonomie, de leur rythme et mode d’apprentissage).

Axe 3 : Agir sur les leviers de croissance de l’établissement par l’engagement d’actions opérationnelles permettant d’augmenter ses ressources propres
Mesure phare : positionner le CNED comme un acteur majeur sur le marché de la formation professionnelle continue auprès des grands comptes comme des particuliers et élargir l’offre de l’établissement à l’international en développant des partenariats.

Axe 4 : Poursuivre et accompagner la transformation de l’établissement
Mesure phare : optimiser le schéma directeur des systèmes d’information, amplifier la démarche de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences.

Tous les personnels du CNED se mobiliseront pour répondre à ces nouvelles ambitions. Cet effort sera soutenu par un dialogue constant avec les ministères de tutelle et un rapprochement avec des partenaires institutionnels, en France comme à l’étranger.

Institution connue de tous, le CNED est à la fois un service public fier de contribuer à la formation et l’émancipation de milliers de personnes depuis 80 ans et une entreprise publique riche d’une variété de métiers et de technicités.

Pour consulter le document dans son intégralité.